FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Avant-première à « Mad’Art Carthage » du film tunisien : « L’amour des hommes » de Mehdi Ben Attia

Evénements | Publié le 10.04.2018

Une certaine vision de la passion amoureuse


https://www.youtube.com/watch?v=afWL7h9phFg

L’Espace « Mad’Art » à Carthage - Dermech a accueilli le 7 avril la projection en avant-première du nouveau long-métrage tunisien : « L’amour des hommes » de Mehdi Ben Attia, en présence de l’équipe du film et d’un grand nombre de réalisateurs, de journalistes et de cinéphiles.

Coproduit entre la Tunisie et la France, « L’amour des hommes », projeté aux dernières Journées cinématographiques de Carthage est sorti en France le 28 février 2018, ce qui constitue un bon coup pour le cinéma tunisien. Ce film sortira cette semaine sur nos écrans. Et lors de la présentation de ce nouvel opus, la comédienne principale, Hafsia Herzi, en l’occurrence, manquait au rendez-vous étant retenue en France pour un tournage. Cela a en quelque sorte diminué de l’événement. Le réalisateur Mehdi Ben Attia a transmis à l’assistance les excuses et les salutations au public tunisien de la comédienne qui a déjà joué dans d’autres films tunisiens. Pour sa part, l’acteur Raouf Ben Amour a averti les spectateurs que ce film contient du suspense et a remercié le réalisateur pour lui avoir donné un rôle assez osé.

A la fin de la projection, les avis étaient partagés. Mais ce que l’on peut retenir des petites discussions, c’est qu’elles avaient tourné essentiellement sur la nécessité au cinéma tunisien d’avoir une diversité au niveau des thèmes abordés, comme celui traité par le film. Ce dernier aborde un thème très original celui de l’amour d’une jeune fille pour les hommes. Mais, faut-il nuancer ici qu’il s’agit seulement d’un amour par téléobjectif interposé. Amel, le principal personnage du film, est une jeune fille tunisienne qui, à la suite de la perte cruelle de son fiancé, ira tuer son malheur et son deuil dans l’art de prendre en photos les jeunes hommes. Un sujet qui éclate de liberté au cœur même de

Tunis, où cette idée n’est pas nécessairement et facilement réalisable face à la réticence des « mecs. »


Mais le tournant du film va plus loin que cela, lorsque le beau-père d’Amel, Rôle joué par Raouf Ben Amor et qui lui avait ouvert les portes de sa maison, lui déclarera un jour son amour fou pour elle. Une chute ? Que non ! Car les choses vont bientôt continuer. Et si le film finit comme en pointillé, c’est une ouverture sur un monde meilleur d’une jeunesse toujours en quête de bonheur et de créativité.


B.L.

photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree
Jetset Mag
Party pics
Où sortir
Agenda Culturel
Beauté et mode
People
The Place To Be
City guide
Auto