FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Conférence de presse de Zahira Ben Ammar dans son nouvel espace culturel « Théâtre Sindyana »

Arts et culture | Publié le 06.12.2017

Un démarrage difficile et plein d’optimisme

L’événement culturel en cette matinée du 5 décembre 2017 était la conférence de presse de la comédienne Zahira Ben Ammar pour présenter le nouvel espace culturel dénommé : « Théâtre Sindyana », situé dans la Médina de Tunis. Ce nouveau lieu dédié à la culture, ouvrira officiellement le 12 décembre à 15 heures 30 avec un spectacle de piano d’Ikbal Hamzaoui et des lectures de textes de théâtres par la comédienne Amel Farji.

Zahira Ben Ammar a rappelé aux représentants des médias qu’elle s’est débattue depuis 2011 afin de rendre ce lieu abandonné à son sort et qui était dans un état piteux ce qu’il est devenu aujourd’hui. Un espace accueillant et qui nécessite encore des travaux particulièrement la grande salle de représentations théâtrales et de projections cinématographiques. Sa bataille fut longue depuis le 7 février 2011 dossier sous la main et qu’elle a dû refaire et le présenter aux ministères des affaires culturelles, des domaines de l’Etat et de l’intérieur. Une valse pour évacuer un lieu déjà squatté, pour le transformer en un espace culturel réalisé dans les normes requises. Elle aura dépensé à ce jour 123 000 dinars, pour ne recevoir du ministère des affaires culturelles que 20 000 dinars !

Sa passion et sa douce folie des arts l’a poussée à ne pas lâcher prise pour faire renaître ce lieu qui reste encore inachevé. La présidence du gouvernement lui a promis de lui fournir 150 chaises. Le don personnel de 34 000 dinars fourni par sa sœur l’avait un peu soulagé, car il faut croire à la culture comme vecteur de développement et d’animation d’un quartier refermé sur lui-même, pour faire un tel geste. Zahira Ben Ammar est aujourd’hui entourée d’une équipe d’animateurs, voire d’agitateurs culturels qui étaient présents à cette conférence de presse. Il s’agit du Dr Adel Habassi qui animera des ateliers sur la documentation théâtrale, Yamina Mathlouthi, artiste plasticienne, dont les œuvres sont accrochées sur les cimaises de ce nouvel espace et donnent un avant-goût de son travail, animera un atelier de formation des formateurs en art plastique destiné aux enfants.

Amel Farji, enseignante à l’Institut de formation de cadres de la jeunesse, s’occupera de l’atelier de théâtre. Quant à Ikbal Hamzaoui, pianiste de son état et enseignante à l’Institut supérieur de musique, elle animera l’atelier de musique et organisera des spectacles de musique en partenariat avec les missions diplomatiques en Tunisie. Ce nouvel espace nécessite encore pas moins de 400 000 dinars, comme l’a indiqué Zahira Ben Ammar. La recherche de sponsors s’avère nécessaire. Bon vent pour le « Théâtre Sindyana » qui tient son nom de « Sindyana », la pièce théâtrale de Zahira Ben Ammar.

B.L.

photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree
Jetset Mag
Party pics
Où sortir
Agenda Culturel
Beauté et mode
People
The Place To Be
City guide
Auto