FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Jet Set Magazine à la clôture du 39è festival international du film du Caire

Evénements | Publié le 04.12.2017

La Tunisie à l’honneur : Raouf Ben Amor remporte le prix du meilleur acteur

C’est au nouveau palais des congrès « Manara » au Caire qu’a eu lieu le 30 novembre la cérémonie de clôture de la 39è édition du festival international du film du Caire. Une soirée faste pour la Tunisie où notre grand comédien Raouf Ben Amor y a été couronné du prix du meilleur acteur pour son rôle dans le film « Tunis by night » d’Elyes Baccar.

« Jetsetmagazine » a vu juste, quelques jours auparavant, en signalant dans une précédente correspondance que Raouf Ben Amor était « au dessus du lot. » Le jury de la compétition officielle de ce festival présidé par l’acteur égyptien Hussein Fahmy, où le film tunisien « Tunis by night » concourait, a récompensé Raouf Ben Amor par ce prix. Motivant son choix, le jury a indiqué par la voix d’Hussein Fahmy que « grâce à sa prestation et son charisme, l’acteur a pu exprimer avec justesse les pressions subies par une personne fidèle à ses croyances et principes, une personne qui défend son idéal en dépit des circonstances difficiles. »
Et contrairement aux bonnes habitudes des festivals internationaux de cinéma, Raouf Ben Amor n’a pas été invité à s’exprimer à la tribune après avoir reçu son prix. Cela était de même pour tous les lauréats toutes compétitions et concours confondus. Un bien étrange choix de ce festival pourtant classé de catégorie « A » comme les festivals de Cannes, Venise, Berlin, Montréal…Et faut-il signaler que l’auteur de ces lignes n’a pas eu accès au tapis rouge, tout comme les autres journalistes tunisiens présents. Nous étions placés au balcon pour suivre de loin la cérémonie. Et devant le refus du groupe de journalistes tunisiens de se placer au balcon, les organisateurs nous ont permis d’accéder à l’orchestre.

Mais les nouvelles places qui nous étaient réservées ne permettaient pas toujours de voir qui était sur scène ! Et c’est seulement grâce à l’écran installé au fond de la scène que nous avions pu voir ce qui se passait. Une bien étrange clôture ! Mais heureusement que le prix remporté par Raouf Ben Amor venait nous faire oublier ce détail dérangeant.

B.L.

photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree
Jetset Mag
Party pics
Où sortir
Agenda Culturel
Beauté et mode
People
The Place To Be
City guide
Auto