FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

L’Ange Noir, Le Nouveau Parfum Givenchy

Beauté et mode | Publié le 26.12.2016

Aussi radieuse qu’un ange, aussi insaisissable que l’obscurité...

Parfum de film noir

Un Ange Noir ? Troublante apparition que celle-ci, dont le nom, aussi intrigant que poétique, est empreint d’un irrésistible mystère.

Du blanc au noir… L’Ange Noir est à la fois lumineux et secret, magnétique et fugitif. À l’image d’une héroïne de film noir en clair-obscur, forte et déterminée sous des dehors fragiles. Une femme fatale au coeur de l’action, rendue plus captivante encore par son ambiguïté.

Après Ange ou Démon et Ange ou Démon Le Secret, Givenchy crée une fragrance qui joue plus que jamais la carte du paradoxe. Aussi radieuse qu’un ange, aussi insaisissable que l’obscurité...

L’Ange Noir porte, comme un philtre de séduction, une Eau de Parfum à son image : élégante, audacieuse, unique en son genre. Infiniment désirable.



Sillage en clair-obscur

L’Ange Noir, ou l’histoire captivante d’un parfum troublant par essence.

Obscure clarté… Cette fragrance florientale naît de la rencontre étonnante entre un iris blanc immaculé, l’une des fleurs les plus nobles qui soient, et un sésame noir singulièrement déroutant.

Les tonalités légèrement poudrées et lumineuses de l’iris glissent vers les accords addictifs, légèrement salés, du sésame... Insolite alliance que celle-ci, encore inédite en parfumerie.

L’intrigue de L’Ange Noir commence par une sensation de fraîcheur captivante : attisées par les tonalités épicées fraîches et audacieuses du poivre rose, une bergamote fusante et une amande fraîche, presque verte, attirent instantanément l’attention.

Telle une héroïne de film noir charismatique et sophistiquée, l’iris hypnotise de son effet soyeux ravageur. Une présence éclatante, qui contraste avec les notes sombres du sésame noir…

La sensation envoûtante de ces accords étonnants connaît son point d’orgue avec l’entrée en scène de l’ambre et de l’ambrette qui entament un dialogue ultra sensuel, rejoints par une fève tonka langoureuse et charnelle.


Noir bijou

Taillé dans l’ombre. Traversé de lumière.

Le flacon s’habille d’un noir laqué qui se fond avec un dégradé de paillettes noires. Un effet bijou associant le noir et la lumière qui fait de ce flacon un pur objet de convoitise. Les paillettes noires évoquent quant à elles la brillance et la sophistication des robes de la Couture, ainsi que les masques-bijoux à sequins présents aux derniers défilés de la Mode Givenchy.

En transparence on devine le jus, dont la teinte singulière rappelle celle du nom apposé sur le flacon et celle de l’étui : un rose flirtant avec le violine, la couleur du mystère par excellence.

L’Ange Noir est disponible en 3 formats : 30 ml, 50 ml et 75 ml.

Aymeline Valade, incarnation de L’Ange Noir



Une égérie singulière, un film à suspense, une campagne intrigante : Givenchy dévoile aujourd’hui la communication de L’Ange Noir. Immersion dans un univers Couture mystérieux, inspiré du film noir...

Top model parmi les plus demandées de sa génération, Aymeline Valade a défilé pour les plus grands noms de la mode, sur les podiums de New York, Milan, Londres et Paris.

Elle a également démarré une carrière de comédienne en rejoignant le casting du film Saint Laurent de Bertrand Bonello en 2014, dans le rôle de Betty Catroux.

Son charisme et sa beauté hors du commun en font l’égérie rêvée de la nouvelle fragrance Givenchy. Qui mieux que cette muse singulière, à la blondeur délicate mais au regard énigmatique et déterminé, pour donner vie à l’insaisissable Ange Noir ?


Un nouveau film… noir



Le réalisateur Paul Franco signe le film de L’Ange Noir.

Un récit haletant, tourné à Paris en noir et blanc, à la manière d’un film noir revisité.

Le hall d’un immeuble haussmannien. Une femme fait son entrée. Elle est intrigante. Devant le grand miroir de l’entrée, elle s’arrête, se rapproche pour observer son reflet.

La porte de l’immeuble s’ouvre. Elle semble surprise mais pas totalement, elle est déjà partie dans les escaliers quand un homme surgit dans le hall. Lancé à sa poursuite, il court vers l’escalier à son tour.

Rythmé d’ombre et de lumière, cet escalier devient le théâtre de l’intrigue. Qui mène la danse ? Qui exerce son emprise sur l’autre ? Est-ce une traque ou un jeu de séduction ?

L’homme parvient au dernier étage. Une porte entrouverte laisse irradier une lumière pure qui semble l’inviter à pénétrer dans la pièce. Il entre.

La porte se referme derrière lui. Une clé verrouille la serrure. L’homme est pris au piège.

On croyait que l’Ange Noir le fuyait, mais c’est lui qui a succombé à son charme fatal.


Valentina Sampaio, premier mannequin transgenre en couverture de

Valentina Sampaio, premier mannequin transgenre en couverture de "Vogue": "Je veux me battre pour un monde meilleur"

Le premier mannequin transgenre à avoir fait la couverture du numéro français du magazine... Lire la suite

photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree
Jetset Mag
Party pics
Où sortir
Agenda Culturel
Beauté et mode
People
The Place To Be
City guide
Auto