FermerLoadingEnvoyer cet article à un ami
Votre message a bien été transmis.
Jetset Magazine vous remercie de votre fidélité.
Problème lors de l'envoi
Nous nous excusons, réessayez plus tard.

Les conducteurs à éviter !

Méli Melo de pensées | Publié le 24.02.2016

En Tunisie, tout le monde conduit mais malheureusement comme partout dans le monde, les accidents sont très fréquents. On essaye de conduire prudemment mais on ne sait jamais qui sont les conducteurs autour de nous et surtout dans quels états ils conduisent. Certains machos osent  prétendre que « femme au volant, mort au tournant ! ». Je n’y crois pas car il y a de bons et de mauvais conducteurs partout et de tous les sexes. Certains détiennent tout de même le monopole de  la mauvaise conduite. Nous avons donc sélectionné pour vous quelques cas à éviter sur la route qui manquent généralement de civisme pour essayez de minimiser les dégâts :

Le taxi et le taxi « jémé3i » : 


C’est cette voiture jaune plus ou moins spacieuse qui s’arrête en plein milieu de la route pour déposer ou récupérer un client, sans mettre son clignotant ni faire la moindre signalisation. Du coup, vous avez à peine le temps de freiner et vous frôlez  l’accident, voire le carambolage. Ceci dit, le jour ou vous avez besoin d’un taxi, aucun ne s’arrête, et celui qui daigne enfin ralentir en vous voyant, baisse simplement la fenêtre en demandant votre direction. Bien entendu, vous n’êtes pas sur son chemin. « Mais si t’avais envie de faire le même trajet tous les jours, fallait être chauffeur de bus ! » (Dixit Gad El Maleh)

Les papis/mamies britishs :


Ce sont ceux qui adoptent la file de gauche, supposée être la voix la plus rapide, tout en conduisant à une vitesse d’escargot. Appels de phares, klaxons ou même des insultes… rien n’y fait ! « Wallah ! Je ne bougerai pas » marmonnent-ils dans leurs barbes, comme s’ils avaient pour mission de ne laisser personne passer. « Non, nous ne sommes pas en Angleterre, ici c’est la Tunisie, alors tu serres à droite ! » ces conducteurs peuvent être très dangereux notamment sur une autoroute lorsque nous sommes déjà engagés a une grande vitesse.

Le Dj : 


Il peut être seul ou accompagné, le dj aime bien être entouré. Il est généreux et veut partager sa musique avec tout le quartier. Musique à fond, toit ouvrant, ou à défaut, fenêtres ouvertes, il aime bien chanter plus fort que la musique et faire des gestes avec ses mains. On se demande même s’il n’a pas bu un petit verre de trop avant de prendre le volant. Adepte de techno, rap, R&b ou « mezoued », il roule à la vitesse de sa musique : rapidement. La petite astuce est de s’arrêter 50cm avant ou après le niveau de sa fenêtre pour éviter qu’il nous propose une danse ou essaye de nous provoquer plus vulgairement. Le dj veut être sociable, mais peut devenir méchant si on l’ignore. 

La voiture de location :


Sa devise est « je m’en fous ! Ce n’est pas ma voiture ! ». Il a accumulé les accidents et se retrouve à circuler en voiture de location. Il la gare n’ importe où ou  la monte sur le trottoir, de toute façon elle n’est pas a lui donc il en profite. S’il vous percute, il risque de filer de peur de perdre son cheque de garantie laissé à l’agence de location, et filera chez le premier tôlier pour la réparer tout seul.

Le Mister Tuning :


Il a dépensé une fortune pour modifier sa voiture : jantes, sono, moteur, peinture et vitres,  il n’a rien laissé au hasard! Il passe ses heures perdues à la bichonner. Il lui a même donné un surnom : « Hbiba » ou « Bijou ». Il a tout fait pour que sa Polo ressemble enfin à une Golf et ait le bruit d’une Ferrari. On l’entend arriver à des kilomètres. Lorsqu’il s’arrête à un feu, il prend le temps d’appuyer sur son accélérateur pour vous faire écouter le bruit de son moteur en faisant un clin d’œil , l’air de dire :« T’as vu ce qu’elle a dans le slip ? »  Dès qu’il démarre, il fait en sorte de doubler tout le monde pour montrer qui est le plus fort. Ce conducteur a une peur bleue que quelqu’un lui esquinte sa voiture : l’investissement de toute une vie. Cependant, il peut très vite perdre le contrôle des 300chevaux sous son capot en essayant de frimer, surtout si son tuning a été mal fait. Et là, c’est la catastrophe assurée !


Alors les amis, soyez prudents au volant et mettez toutes les chances de votre côté pour eviter la catastrophe.

Farah Elkadhi
Le taxi et le taxi jémé3iLes papis/mamies britishsLe DjLa voiture de locationLe Mister Tuning
photo soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soireephoto soiree
Jetset Mag
Party pics
Où sortir
Agenda Culturel
Beauté et mode
People
The Place To Be
City guide
Auto